La Luna Désorientée

“La Luna” se jette à l’eau, se laisse dériver au gré des courants tumultueux. Ses danses témoignent de la richesse culturelle des continents qu’elle traverse et des parfums qui l’accompagnent. Les styles et les couleurs se mélangent dans un joyeux métissage. Un message d’amour et de tolérance, une invitation au voyage et à la transhumance.

 

Tarifs : 5€ (normal), 4€  (adhérents MJC, étudiants, demandeurs d’emploi)

Partenaires : La Luna del Oriente / MJC de Chenôve / Le Tremplin

DJ Nardin

Dj Nardin vous invite à la découverte des musiques algériennes, marocaines et berbères, d’Ait Menguellet à Nass El Ghiwane, de Tinariwen à Gnawa Diffusion, aux frontières des musiques traditionnelles, du blues, du groove et du rock’n’roll.

 

Tarif unique : 3€

Partenaires : Péniche Cancale / SCIC L’autre bout du monde

Karim Baggili solo

Karim Baggili nous emmène dans un voyage poétique vers le Moyen-Orient. Joueur de oud émérite, guitariste virtuose, ce jordano yougoslave nous propose un univers coloré et sensible à travers ses compositions à la croisée des cultures.

 

Tarifs : 9€ (normal), 5,50€ (étudiants, …) / Plat à déguster, tarif unique : 9€

 Partenaires : Péniche Cancale / SCIC L’autre bout du monde

Bachar Mar-Khalifé

Entre le piano étudié au conservatoire la percussion et son intérêt pour le répertoire traditionnel, Bachar Mar-Khalifé se sent poussé au choix. Dans ce projet s’entremêlent toutes ses influences, de la musique traditionnelle orientale à la musique contemporaine, en passant par les expérimentations électroniques. Une véritable décharge émotionnelle.

 

Partenaires : Péniche Cancale / La Vapeur / Centre social Balzac / ADEFO / Zutique productions / IRTESS / Université de Bourgogne / SCIC L’autre bout du monde / Foyer Sadi Carnot

Bachar Mar-Khalifé

Entre le piano étudié au conservatoire,la percussion et son intérêt pour le répertoire traditionnel, Bachar Mar-Khalifé se sent poussé au choix. Dans ce projet s’entremêlent toutes ses influences, de la musique traditionnelle orientale à la musique contemporaine, en passant par les expérimentations électroniques. Une véritable décharge émotionnelle.

Partenaires : Péniche Cancale / La Vapeur / Centre social Balzac / ADEFO / Zutique productions / IRTESS / Université de Bourgogne / SCIC L’autre bout du monde / Foyer Sadi Carnot

Runtomorrow

“Runtomorrow”, né en 2011, matérialise l’art de l’ésotérisme de livrer la musique sous le signe de l’harmonie et de la synergie avec leur matériau principal, la musique électronique.

 

Tarif unique : 5€

Partenaires : Péniche Cancale / SCIC L’autre bout du monde / Octarine productions

Bachar Mar-Khalifé

Entre le piano étudié au conservatoire, la percussion et son intérêt pour le répertoire traditionnel, Bachar Mar-Khalifé se sent poussé au choix. Dans ce projet s’entremêlent toutes ses influences, de la musique traditionnelle orientale à la musique contemporaine, en passant par les expérimentations électroniques. Une véritable décharge émotionnelle.

Tarifs : 10€ (normal), 8€ (carte La Vapeur), 5,50€ (carte culture)

 

Partenaires : Péniche Cancale / La Vapeur / Centre social Balzac / ADEFO / Zutique productions / IRTESS / Université de Bourgogne / SCIC L’autre bout du monde / Foyer Sadi Carnot

Reportage : MOHAMED ABOZEKRY & HEEJAZ EXTENDED EN CONCERT

affiche du concert

La MJC BOURROCHES-VALENDONS, un édifice qui existe à Dijon depuis 66 ans a accueilli samedi dernier à 20h Mohamed Abozekry et son groupe HEEJAZ EXTENDED. C’était à l’occasion d’un spectacle pour le festival « Les nuits d’orients ». Un évènement qui a également permis une collaboration entre le groupe Heejaz Extended et les élèves des ensembles de guitare classique et de Jazz du conservatoire à rayonnement régional de Dijon (CRR) en compagnie du professeur Olivier PELMOINE.

Des Coulisses aux concerts, nos reporters vous relatent les faits.
Tout a commencé vers 16h30, heure d’arrivée des musiciens pour la dernière répétition.
Dans les coulisses : En première ligne à gauche on reconnaît le professeur PELMONE.

Olivier PelmoneOLIVIER PELMOINE ET SES ELEVES

A 17h, Mohamed Abozékry vient rejoindre le groupe CRR.

dossier 3

Pour clôturer la répétition avec les élèves, Mohamed fait un dernier essaie avec la violoniste du conservatoire CRR.

dossier 4ABOZEKRY ET AMAL LA VIOLONISTE

19h : Dernière balance du groupe Heejaz & Extended
Ils étaient tous présents : la percussionniste cosmopolite Anne-laure Bourget, le contrebassiste polyvalent Hugo Reydet, le pianiste Ludovic Ypoudjian et le saxophoniste Benoît Baud pour les dernières balances à une heure du concert.

dossier 5MOHAMED ABOZEKRY & HEEJAZ EXTENDED

Le moment tant attendu est arrivé, il est 20h 30, le public est installé. Un discours d’hommage est prononcé en la mémoire de LOUIS, ingénieur de son récemment décédé par suite de maladie.

Il est à présent 20h42, c’est le début de la première partie du concert. Elle a été assurée par la prestation des élèves du conservatoire en compagnie de leur Professeur PELMOINE et de Mohamed ABOZEKRY. Pour cette fusion ils ont choisi de jouer le morceau tunis-tunisie. Un tube qui a émerveillé les fans.

dossier 6

Le salut final :

dossier 7

Enfin la deuxième partie a été consacrée au groupe Heejaz & Extended. Ils ont éblouit le public avec les nouveaux morceaux de leur dernier album intitulé «Ring Road». Parmi lesquels figurent les titres poissons rouge, une musique traditionnelle égyptienne et transit (couleur indienne)…

Reportage mené par : BAH Maimouna et MAGASSOUBA Fatoumata

Leyla

« Leyla”, autrement dit, la nuit…, une de ces nuits douces et pleines de magie dans laquelle se fondent les racines et les rêves d’orient s’exprimant tant par les mots que par les mélodies et par les danses. Un spectacle qui mêle danse et théâtre grâce à la compagnie “Samara” et les ateliers théâtre de la MJC.

Tarifs : 5€ (normal), 3€  (demandeurs d’emploi, personnes handicapées, étudiants)

Partenaires : MJC Montchapet-Maladière / Samara / La maison de la méditerranée

Rebetika

Le compositeur chypriote Yannis Kyriakides et le guitariste Andy Moor mettent en scène un travail de recomposition/décomposition musicale à travers le rebetiko : musique qui synthétise des influences orientales et folkloriques grecques. Des couches de guitares et de sons électroniques éparpillent des bribes de cordes et de chants traditionnels tout au long d’errances urbaines.

Tarifs : 10€ (normal), 5,50€ (carte culture)

Partenaires : Why Note / Le Consortium